Eti’Ori

Publié le Publié dans Objets

Eti’Ori, des sandales compostables produites à partir de coquilles d’huîtres, pour réduire leur impact environnemental.

Les différentes plages du monde sont aujourd’hui les témoins de la pollution marine dont l’homme est responsable. Les déchets plastiques marins, présents en grand nombre, polluent les océans comme les côtes en attendant les 100 à 1000 années nécessaires à leur dégradation. 
 
Parmi ces déchets, tongs et autres sandales de plage sont le symbole des activités humaines saisonnières participant à cette pollution. Chaque année, elles sont 400.000 à arriver par les courants océaniques au Kenya seulement. Produites à partir de pétrole et de différents additifs chimiques (arsenic, oxyde de zinc, mercure, peroxydes, styrène), ces chaussures nécessitent 500 ans pour se dégrader sur nos côtes, impactant ainsi les sols et les eaux autant que la faune et la flore qui y réside. 
 
À la demande de la société Biothings, l’équipe d’Enzyme & Co a conçu une alternative plus durable à la sandale en plastique traditionnelle : Eti’Ori. 
 
Eti’Ori est une gamme de tongs et de sandales dont le matériau, la forme, la structure, l’usage et le cycle de vie ont été pensés afin de réduire son impact environnemental et de changer les comportements. 
 
Les chaussures sont produites à partir de déchets ostréicoles (coquilles d’huîtres broyées) et d’un liant naturel afin de leur conférer une certaine flexibilité. L’usage de cette matière, biodégradable et compostable, a été limité au maximum grâce à un travail sur la structure interne de la semelle. Chacune des différentes parties qui la composent s’assemble sans colle.
 
Du point de vue de l'usage, des améliorations notables ont été apportées par la conception d’un nouveau type de lanières capables de s’ajuster sur n’importe quel pied, permettant d'améliorer le confort de marche et d'éviter les effets néfastes sur les articulations plantaires. Un nouveau système d’attache rétractable des chaussures permet également à l’utilisateur de les transporter ou de les ranger plus facilement comme de ne pas perdre ou oublier l’une des deux chaussures qui compose la paire. 
 
Concernant le cycle de vie et afin que ces sandales - bien que biodégradables - ne finissent dans la nature, chaque paire conserve une certaine valeur même en fin de vie : l’utilisateur achète une durée plutôt qu’un produit. Un service a donc été imaginé. Il permet à chaque possesseur d’Eti’Ori d’échanger ses chaussures usagées contre une paire neuve au cours de la durée achetée. Les sandales ainsi récupérées peuvent alors être acheminées vers une unité de compostage, afin d’être revalorisées.
 
En résumé, Eti’Ori est une gamme de tongs et de sandales d’un nouveau genre conçu pour être plus respectueux de l’environnement tout en apportant à son possesseur confort et fonctionnalité.