Projet Biochar

Publié le Publié dans Objets

Conception d’un « réchaud à biochar », un réchaud pour la cuisine domestique générant une flamme grâce à la pyrolyse de matière organique non-utilisée, sans dégagement de fumée toxique, et permettant l’obtention d’un engrais séquestrant le CO2 : du biochar (biological charcoal).

La conception de ce réchaud s’inscrit dans le programme de reforestation biomimétique Arbres Sauveurs, de l’association Biomimicry Europa, en partenariat avec les associations Sadhana Forest et Article 29, qui vise à lutter contre la déforestation en Haïti, grâce à la mise-en-place de systèmes d’agroforesterie permacole (culture vivrière biologique inspirée des interactions entre organismes dans les écosystèmes naturels).

Avantages du réchaud à biochar par rapport à la cuisson au charbon classique :

  • plus économe (le combustible est la biomasse non-utilisée et disponible : brindilles, feuilles mortes…)
  • moins toxique (pas d’émission de fumée)
  • limitation de l’utilisation du bois comme combustible, donc limitation de la déforestation
  • séquestration du carbone
  • production d’un engrais

Enfin ce réchaud est fabriqué sur place, favorise les matériaux locaux, ainsi que son inscription dans le contexte haïtien grâce à notre étroite collaboration avec les associations locales et l’entreprise haïtienne D&E Green.

Fonctionnement : le réchaud se compose de deux chambres : la chambre de pyrolyse à l'extérieur (qui accueille la biomasse) et la chambre de combustion à l'intérieur. On démarre un feu dans la chambre de combustion, la biomasse est chauffée à travers les parois et commence à pyrolyser produisant des gaz de pyrolyse (bleu clair) qui s'échappent par de petites ouvertures et s'enflamment au contact de l'air (bleu foncé), générant ainsi une flamme de gaz qui entretiendra la pyrolyse sans ajout de combustible supplémentaire et permettra de cuisiner.

Schéma de fonctionnement


Variations terre & métal